• Accueil
  • > C’est la fin du Hard Discount! LIDL 2 la CFDT vous informe !

C’est la fin du Hard Discount! LIDL 2 la CFDT vous informe !

PARIS,
LE ZENITH ,
24 OCTOBRE 2012

C'est la fin du Hard Discount! LIDL 2 la CFDT vous informe ! photo-pole-position-lidl-cfdt

« Une chose jamais vue chez Lidl , une nouvelle ère qui s’annonce, un show à l’américaine », voilà ce que l’on pouvait entendre au sortir de ce meeting.

 La société souhaite changer de stratégie et de concept. Le hard discount ne fonctionne plus en France, et Lidl perd des parts de marché. M Fuchs a donc décidé de servir de locomotive à cette société Lidl qu’il voit sans doute mal vieillir.

Mais une crème anti-âge sous la forme d’une « convention des managers » suffira-t-elle ? Les Responsables de Magasin et les cadres s’interrogent.

En discutant avec les salariés les inquiétudes ressortaient, avec, en premier lieu, une crainte quant aux moyens alloués à ce changement sans précédent. En effet, la direction nous demandera-t-elle de faire du « tradi » avec des moyens « discount » ?

Lors de ce « meeting », on a pu sentir la volonté sans faille de M Fuchs de prendre les choses en main. En coulisse, le message est clair : « ceux
qui ne veulent pas suivre, ou se mettent en travers de son chemin peuvent aller voir ailleurs
 ».

 Alors quels changements ?
Quels moyens ? Pour aller où ?

 Nous constatons tous un ralentissement de notre société ; crise du steak, clients infidèles, perte de CA, crise économique, absence de participation
aux bénéfices, perte de part de marché…Il fallait réagir.

La direction souhaite que les « managers », à savoir les chefs de magasin et les responsables de réseau s’ouvrent à une nouvelle forme de management ; une sorte de  management à l’américaine, avec lequel le salarié se sent mieux dans son entreprise, plus responsabilisé, plus épanoui. M Fuchs veut aussi que le client soit bien accueilli dans les magasins.

Pour les magasins, fini le hard discount. On passe à une distribution plus traditionnelle afin de toucher un public plus large. Les classes moyennes et supérieures sont clairement visées. Des marques nationales plus nombreuses, des magasins rutilants, des rayons boulangerie partout, des rayons FL
irréprochables, pas de rupture, des caissières aimables et souriantes. La direction veut que les clients se sentent bien chez nous et soient fidélisés.

Tout cela devrait amener la société, si la direction ne se trompe pas, à connaître un nouvel essor, des gains de CA et de parts de marché.

convention-lidl-24-octobre-300x224

 Alors quelle position la CFDT doit-elle adopter ? Il est évident que la bonne santé de notre société est indispensable. D’une part pour préserver nos emplois, et d’autre part, pour nous permettre d’augmenter notre pouvoir d’achat et nos revenus.

Là où il nous faut être vigilants, c’est sur les conditions de travail. Les ouvertures dominicales nous inquiètent également. Si Lidl doit se positionner
par rapport aux concurrents, la direction serait tentée d’ouvrir le dimanche. Sur ce point, nous avons toujours opposé un refus net. Le pouvoir d’achat des français n’augmentera pas plus si l’on ouvre le dimanche, mais notre vie familiale s’en trouvera bouleversée et dégradée.

 Espérons que M Fuchs aura l’intelligence du renard pour faire évoluer notre société sans mettre encore plus à mal les conditions de travail des salariés,  qu’il saura garder un dialogue permanent avec les organisations syndicales, et que nous pourrons travailler Ensemble !

La fin du hard discount pour Lidl, voilà quel était le but de la convention des managers, organisée au Zénith à Paris.

Sur le fond, nous pensons, à la Cfdt, que faire passer le discours en même temps à l’ensemble des chefs de magasin et cadres de la société était une
bonne chose. Par contre, sur la forme il y a beaucoup à dire.

 Etait-il nécessaire de déployer autant de moyens, de dépenser autant d’argent pour faire passer le message?

Quel est le cout d’une telle journée?  Entre la location du Zénith, les prestations sur place, les trains et avions affrétés, les nuits d’hôtel, le paiement des heures, comment les salariés doivent considérer toutes ces dépenses?

Depuis des mois, la direction nous parle d’économies, nous communique des chiffres et des résultats en baisse,comment comprendre ces dépenses en pleine période de restriction?

La fin du hard discount?
Peut être que c’est la solution. Mais la question primordiale reste:

COMMENT?

La fin du hard discount pour les clients, c’est possible. Mais pour les salariés, qu’en est il?

Le management hard, les conditions de travail hard, des salaires au rabais; Est ce comme cela que notre nouvelle direction
envisage l’avenir?

 Le 6 novembre, une délégation de la Cfdt sera reçu par M. FUCHS.

 Conditions de travail, management, fermeture de magasins, organisation des entrepôts, travail des dimanches et des jours fériés des questions concrètes lui seront posées et nous voulons des réponses concrètes.

 Si LIDL veut être en PÔLE POSITION de la grande distribution, la Cfdt Lidl est déjà en PÔLE POSITION pour la défense des salariés et de leurs droits.

pole-position-lidl-cfdt-2012

9 Réponses à “C’est la fin du Hard Discount! LIDL 2 la CFDT vous informe !”

  1. haas dit :

    bonjours j’ai vu que l’ont pouvait obtenir un licenciement avec motif réelle et sérieux comment faire?quels sont les conditions et ses indemnités.

  2. concurence dit :

    bonjour,je travaille dans une autre enseigne mais ayant des connaissances chez lidl ,je peux simplement vous dire que pour arreter le hard discount il va vous falloir des bras dans vos magasins car le travail n’est pas le meme et je crois que votre direction veut le beurre ,l’argent du beurre et la cremiere , si ils vous donnent pas les moyens en magasin vous allez droit dans le mur

  3. Elia dit :

    D’accord a 100% avec concurence :)

  4. CFDT LIDL dit :

    Bonjour à vous tous effectivement « concurence » met en évidence nos craintes les plus importantes, car LIDL a fait sa réussite grace à son concept et surtout grace aux petites mains qui ont fait le travail durant toutes ces années et l’avenir semble obscure car sortir du hard discount pourrait être une bonne idée à une seule condition que les conditions de travail chez Lidl sortent aussi du Hard.
    Nous allons donc oeuvrés avec vous tous pour faire entendre ce raisonnement à la direction et surtout le faire appliquer coute que coute !

  5. dh dit :

    bsr cest ca on.est cuit deja comme ca les chefs caisse pleure les caissieres narrive meme pas a prendre leur pose ni leurs coupure alors faire co mme dautre mag ah ca va tomber les arrets maladie affaire.a suivre.

  6. dh dit :

    bsr mr cfdt.je voudrais.pour.quoi ds nos.mag ya pas le compte.rendu de ces rdv.au zenith.perso.je.lai.appris ici.pour.quoi.nos chef.mag.ou.memd.reseau nous rien dis on.a eu.une reunion.2h pour.nous.parler.de mr sourir alors jaimerais que des dp passe ds.les mag nous faire part.et.expliquer clairement merci a vous et un grand merci bon courage bravo a tous ce que vous fetes

  7. CFDT LIDL dit :

    Salut DH
    tout dabord nous esperons que ton fils va bien !
    concernant la journée pole position du 24 octobre c’est bie triste qu’un chef de mag ou un réseau garde pour eux ce genre d’info, c’est la preuve si il y avait besoin d’une preuve que certains petits chef Lidl n’ont aucune considération pour leurs salariés !
    J’espere que Monsieur Fuchs vient de temps en tant voir ce blog comme ça il verra l’immensité de sa tache !
    à suivre tiens nous au courant

  8. CM fr dit :

    Bonjour, dites moi, je n’arrive pas à trouver la « prod » moyenne des Lidl étranger? Car d’après le pole position, on voit tous nos prod augmenter, pour un travail encore plus poussé du CM. J’ai du mal à comprendre. On nous pousse à analyser nos chiffres, normal, a mettre des actions correctives et planifier pour rentrer dans nos objectifs..
    Le but est donc pour la société de gratter encore un peu d’argent, afin d’améliorer les résultats de l’entreprise. Je trouve ca normal.
    Mais le CM se voit donc restreint dans ses activitées sur le terrain, pourtant on nous augmente notre prod… Le but est t il de faire faire au CM du 60h/semaine ( ce qui était limite déjà le cas) « obligatoire » , et non remonté via les contrôles temps, afin de pouvoir faire marcher son magasin?! Pourquoi retirer du personnel alors que notre travail se voit augmenter?

    Vous me direz que on économisera plus facilement de l’argent sur les frais de perso, que sur les 0.5 % de pertes économisées par mag du au faite que les CM ont pour objectif d’analyser, de mettre des actions correctives, afin de les améliorer…

  9. CFDT LIDL dit :

    Bonjour CM
    tu résume assez bien les choses, Friederich FUCHS dans son Pole position nous a indiqué mettre l’accent sur le fait que le chef de magasin est avant tout un manager (manutentionaire de luxe avec de toutes petites responsabilité)son objectif est de retrouver le niveau de productivité des années 2005 soit juste avant que Lidl commence à courber l’échine par rapport au CA des magasins.
    or le chef de mag Lidl est un agent de maitrise (42h semaine) ce qui n’arrange pas notre cher gérant (entre nous la plupart des cm sont plus près des 60h mais ne les notes pas ce sont des smicards des temps modernes) il souhaiterais pouvoir compter sur ces CM comme si ils étaient des cadres avec un objectif à tenir.
    Aujourd’hui nous pensons que pour que LIDL mette en place sa nouvelle stratégie il faudrait pouvoir sortir le CM de la prod de manière à lui donné un réel pouvoir de control et de maitrise sur sa structure, dans le même temps l’activité pain qui est un service et qui ne rapporte pas si ce n’est une fidelisation des clients et une maigre évolution du CA devrait être considéré comme une activité annexe en magasin et ne pas impacter la productivité demanière à avoir des magasins beaux propre et concept pole position.
    Mais la volontée de nos gérant est de faire de LIDL une marque CULTE avec les moyens du discount et ça je crain que ce ne soit pas possible ou alors au prix d’une forte dégradation des conditions de travail malheureusement .
    C’est pourquoi nous nous battons chaque jour contre LIDL pour faire entendre à tout nos technocrates du siège que réformer c’est bien à condition de se donner les moyens de le faire !!
    Sinon ce sera un echec et pole position deviendra pole emplois pour beaucoup d’entre nous !
    tiens nous au courant

Laisser un commentaire