• Accueil
  • > L’avenir de Lidl en 2013

L’avenir de Lidl en 2013

Suite à notre réunion du 29 janvier pour les négociations annuelles obligatoire la direction semble avoir pris en mesure une partie des problèmes que nous avons remonté grace à vous tous.

Mais il est évident qu’il ne faut pas crier victoire, notre nouveau gérant Monsieur FUCHS souhaite une refonte assez massive du fonctionnement et des rémunérations chez Lidl.

Les constats qui ont été faits concerne la politique globale du système des rémunérations qui selon M Fuchs est devenu inadapté au fonctionnement actuel de la société du fait :

-Des nombreuses primes pas toujours équitables

- Nombreuses  règles complexes

-Du décalage des paiements absences maladies

- Et surtout la politique de rémunération actuelle pas toujours motivante.

Nous avons compris que cette année la direction souhatait mettre en avant les différents metiers en magasin, ce que nous savions déjà depuis le 24 Octobre 2012 et la conférence des managers. les postes magasins seront la base du projet pole position surtout pour les chefs de magasins.

Concernant les CELS (caissière employés libre service) la pauses non payées est mal acceptées (coupure) et l’accord d’entreprise mal appliqué.

De plus après 6 mois d’ancienneté la CELS n’a plus d’évolution de salaire, la direction pense aussi qu’il y a un manque de souplesse dans les plannings de travail à cause du contrat unique  de 28 h hebdomadaire.

 Le statut des chef de caisse et employé commercial:

En magasin selon la direction il manque  souvent un vrai n°2 pour aider le chef de magasin et le remplacer efficacement c’est pourquoi la direction envisage de réévaluer le statut des EC.

Concernant le poste des responsable de magasin il faut s’attendre à ne hausse des responsabilités et surtout une valorisation des CDM sur les grosses structures (magasin de plus de 150 k€) .

Ces constatations faites par la direction decoule du raisonnement et des propositions suivantes :

Interrogation sur le système des primes (CA, produc, inventaire,présence). et éventuelement les Intégrer dans le salaire de base.

 Concernant les IJSS :

l’avance des IJSS sur 15 jours seulement, car cela pose des problèmes pour les salariés au moment de la reprise de l’avance quand la CPAM a versé les IJSS. Suggestion: Toute déclaration d’arrêt maladie ou d’accident de travail sera traitée au siège par du personnel spécialement dédié à cette tache; De même, les attestations de salaire partiront du siège, pour gagner du temps.

 Une reforme concernant la prime de présence de manière à l’intégrer dans le salaire de base.

 Pour les nouvelle CELS à l’embauche possibilité  de signer des contrats de 25 h (minimum prévu par la convention collective). Le but est de pouvoir embaucher, sans trop pénaliser les résultats du magasin avec un contrat 28 H.

Abandonner l’indemnité de pause payée non prise. Augmenter le temps de pause payée, soit 84 mn par semaine pour un contrat 28 H, et supprimer totalement les pauses non payées (coupures) de 30 mn. Une caissière pourra être planifié plus de 6 h et prendra le temps de pause qui lui est dû. A la fin du poste, elle indiquera à la badgeuse, combien de temps de pause elle aura pris.

 Pour les chefs de caisse :

 Développer un poste  de n°2 en magasin, une forme d’adjoint manager qui serait un poste d’agent de maitrise à 36,75 h hebdo. L’employé commercial devient agent de maitrise et cela condamne le poste d’adjoint à disparaitre.

 Pour les chef de magasin:

La priorité de M Fuchs est de valoriser le poste par rapport à ses responsabilités. Valoriser les Cdm en poste dans les magasins importants (fort en CA). M Fuchs étudie la possibilité de donner le  Statut de cadres pour certains Cdm.

Nous nous sommes opposé avec également le syndicat des cadres  à un statut cadre encadré par un forfait jour qui conduirait les CDM à passer leur vie sur leur lieu de travail c’est à suivre de près …

 Tout ce qui précède sont des hypothèses car il reste trois réunion pour définir une finalité

La nouvelle gérance considère « La politique salariale comme un investissement qui doit avoir pour ambition de fidéliser les salariés et de bien rémunérer les
responsabilités »… et nous sommes daccords

 Il y a eut également quelques autres points qui ne sont pas figés comme :

-Simplifier la réglementation des frais de déplacement

- Jours fériés travaillés

- Jour de solidarité

- Dimanches travaillés

- Complémentaire maladie (mutuelle)

- Rupture conventionnelle

- Indemnisation de la mobilité

- Forfait jours des cadres

Une mesure nous tiens également à coeur et nous avons demandé des propositions pour la prochaine réunion concernant le compte épargne temps et la remise sur les achats.

Pour tout ces différents points n’hésitez pas à nous donner votre avis et vos attentes

L'avenir de Lidl en 2013 cartoon-200708_interim1

62 Réponses à “L’avenir de Lidl en 2013”

1 2 3 4
  1. 123 dit :

    et aurai-je droit au chomage si je refuse la mutation? Et une mutation est elle vraiment un reclassement professionnel?

  2. TAWFIQ dit :

    je suis adjoint manager de 36 h 75,et je veux savoir si les heures supplémentaire sont payes ou pas car je fais beaucoup d’heures en moyen 46 h par semaine.merci.svp

  3. edwige jeanson dit :

    Bonjour ayant une herni fiscal sur IRM et 3 petite plus discopati régénératrice si je le dit à la médecine du travail qu’elle serais les étape pour faire marcher l inaptitude car je veux plus travailler chez Lidl déjà 10ans de boîte sans conges mat que vous me conseiller

1 2 3 4

Répondre à TAWFIQ Annuler la réponse.