• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 2 février 2018

Archive pour 2 février 2018

« Entre nous » LIDL se moque de nous ?

Vendredi 2 février 2018

Alors que les NAO sont en cours, il semble que la direction a déjà tout décider sans concertation sans négociation.

Pour notre entreprise qui prône lors des journées « Entre Nous » le dialogue sociale l’écoute et la communication le document diffusé sur une DR tombe mal. La société par son management et ses dirigeants nous montre son vrai visage derrière les effets d’annonces qui sont malheureusement qu’utopie et mensonge.

Vous pouvez constater dans le document ci joint (datant du 01/02/2018 à 11h)qu’il n’y a pas de dialogue sociale chez Lidl que les NAO sont bafoués !

La CFDT qui a toujours basée sa philosophie sur le dialogue, le respect et la démocratie DENONCE VIVEMENT ce management autoritaire et l’absence de négociations

Question: A quoi servent les réunions de négociations avec les organisations syndicales, sachant que la direction se permet de communiquer sur les NAO avant la dernière réunion?

Pour la CFDT, tout ceci est inadmissible. La direction qui ouvre les négociations en parlant de négociation loyale, de discuter, de se rapprocher. Beau discours, mais creux. La CFDT n’est pas dupe. 
 
La CFDT ne fera pas de nouvelles propositions. Nous vous laissons à vos responsabilités. 
Nous allons informer les salariés, à notre tour. En faisant part de la mauvaise foi de cette direction qui se dit si à l’écoute de ses salariés. Pour un employeur qui se veut attractif et reconnu, cela tombe très mal. Vous n’avez aucune reconnaissance pour vos salariés.
Non, je me trompe. Il faut être cadre pour avoir une vraie reconnaissance.
Quant les salariés vont apprendre le montant  de la prime que chaque cadre niveau 8 et plus touchera, cela mettra le feu aux poudres. Et la CFDT soufflera sur les braises.
Les mandatés CFDT se posent la question de savoir si il faut venir à cette dernière réunion, ou plutôt devrais je dire à cette mascarade. D’autant plus que nous aurons mieux à faire, ce jour-là. Etre auprès des salariés nous semble plus utile. Bloquer magasins et entrepôts sera peut être plus efficace que de participer à des réunions, où les décisions sont unilatérales, constamment.
Nous communiquerons rapidement et pas seulement en interne.
cliquez sur le document pour le lire 
20180201_112037