le harcellement

 

 LE HARCELLEMENT MORAL

 

 Le harcèlement moral nous fait vivre au quotidien des situations
difficiles et traumatisantes. Il porte atteinte à nos droits
fondamentaux et porte préjudice à notre dignité, notre liberté,
notre intégrité et notre droit au travail. Chez LIDL comme dans
d’autres sociétés. le harcèlement morale existe et vos délégués
sont la pour vous aider à vous défendre.
1.Les signes caractéristiques de harcèlement moral
Le harcèlement moral peut se caractériser de diverses façons :
• insultes, moqueries ;
• remarques déplacées dans le cadre du travail : critiques sur la tenue vestimentaire, le mode de vie ou le physique ;
• réflexions désobligeantes, agissements hostiles : sarcasmes, pressions, menaces, chantage ;
• volonté de déstabilisation du salarié : empêcher la personne de s’exprimer, critiquer systématiquement son travail ;
• retrait du poste de travail ou des tâches qui y étaient précédemment affectées ;
• négation du sens du travail effectué par le salarié ;
• destruction de l’image que la personne a d’elle-même ;
• isolement du salarié (oubli de transmission des informations) ;
• négation ou dérision de toutes les marques de souffrance du salarié.
Ce qu’il faut retenir. C’est parce ces attaques sont répétées, incessantes, insistantes et surtout intentionnelles que l’on peut parler de harcèlement moral. Il ne faut pas le confondre avec des pressions morales qui ont pour objectif d’imposer plus de productivité mais qui n’ont pas forcément la volonté de détruire les personnes.
2.Les pôles de vigilance et notre rôle de syndicat
Vos élus LIDL CFDT ont un droit de regard sur l’organisation du travail. À ce titre, ils peuvent identifier les modes de répartition du travail et veiller sur les conditions de travail. Ils ont aussi accès aux statistiques sur le taux d’absentéisme pour des raisons de santé. Ils disposent d’informations sur la mobilité interne, les départs et donc le taux de turn-over qui est très important chez LIDL . Ils ont aussi comme mission d’être à l’écoute de ce qui se passe dans l’entreprise : discours tenu sur le travail, sur les collègues. C’est ce qu’on appelle généralement l’ambiance de travail, le climat général de l’entreprise.
Le CHSCT peut faire valoir le droit de retrait dès lors qu’un danger, grave et imminent, menace la vie et la santé des salariés concernés (article 231-8 du Code du Travail).
Le degré de souffrance d’un individu ne peut être mesuré que par lui-même. Nous avons tous nos propres seuils de tolérance et il faut veiller à ne pas porter de jugement de valeur sur la personne qui souffre. L’écoute bienveillante associée à une explicitation précise de la situation vécue peut aider la personne à identifier les sources de son malaise.
LIDL a une part de responsabilité importante dans l’engagement des actions de prévention contre le harcèlement moral. Responsable de la gestion des ressources humaines, il doit veiller à ce que les relations entre les salariés soient conformes au respect que chaque individu doit à l’autre. S’il n’est pas le harceleur, il doit être impliqué dans la prise en compte de ce problème.
4. La législation actuelle
La CFDT considère qu’il existe déjà des outils juridiques pour lutter contre ce fléau. Le nouveau Code Pénal stipule que « le fait de soumettre une personne, en abusant de sa vulnérabilité ou de sa situation de dépendance, à des conditions de travail incompatibles avec la dignité humaine est puni de deux ans d’emprisonnement et 76225 Euros d’amendes » (article 225-4 du Code Pénal).
Par ailleurs, le Code du Travail stipule : « Aucun salarié, aucun candidat à un recrutement, à un stage ou à une période de formation en entreprise ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat pour avoir subi ou refusé de subir les agissements de harcèlement d’un employeur, de son représentant ou de toute personne qui, abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions, a donné des ordres, proféré des menaces, imposé des contraintes ou exercé des pressions de toute nature sur ce salarié dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d’un tiers. Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire pour avoir témoigné des agissements définis à l’alinéa précédent ou pour les avoir relatés. Toute disposition ou tout acte contraire est nul de plein droit. » (article 122-46 du Code du Travail).
5 . Les nouvelles dispositions législatives
La loi 2002-73 du 17 Janvier 2002, dite loi de modernisation sociale, contient des dispositions concernant le harcèlement moral et modifie l’article L.122-46 du Code du travail.
Le harcèlement moral au travail est un délit. Une sanction pénale d’un an de prison et de 15 245 € a été créée pour le réprimer.
La définition du harcèlement a également été précisée : « Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. »
Cette définition prend dorénavant en compte le harcèlement dont peut être victime un salarié de la part d’un collègue.
Autre nouveauté : des dispositions spécifiques ont été ajoutées à la loi de 1983 portant sur les droits et obligations des fonctionnaires pour ces mesures soient applicables dans les trois fonctions publiques.
Les députés ont également confié au médecin du travail la possibilité de proposer des mutations ou des transformations de postes lorsqu’il constate des actes de harcèlement moral. Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail a également compétence en la matière.
Par ailleurs, en cas de litige, il incombe à la personne mise en cause de prouver que ses agissements ne constituent pas un harcèlement mais sont justifiés par des éléments objectifs étrangers à tout harcèlement qu’il soit moral ou sexuel. Le juge formera ensuite sa conviction.
Enfin, les syndicats peuvent dorénavant se substituer aux salariés victimes pour ester en justice.
Le manque de management chez LIDL, les cadences élevées, le personnel réduit, et le toujours plus font que certains responsables passe « du coté obscure de la force ! » c’est pourquoi nous sommes à votre écoute pour vous aider et faire respecter vos droits sur le terrain.
N’hésiter à nous appeler pour un conseil ; vous aider ; vous défendre .
LA CFDT, L’ESPRIT DE SOLIDARITE SUR LE TERRAIN

116 Réponses à “le harcellement”

1 5 6 7 8
  1. lol dit :

    bonjour je rentre de congé parentale depuis 3 semaines on me traite comme une débutante, je ne fais que de la caisse car pour eux je suis » un handicap »(propos dite par une supérieur) alors que je suis chez lidl depuis 9 ans . De plus j’aimerais savoir si c’est normal que les caissières fasses plus d’heures qu’une CC car la sur 1 mois et demi de planning je fais en moyenne 33h semaines , je pense qu’on pourrais nous demander si on veux faire des heures ou non.
    Si vous me dites d’en parler a CM , elle n’a jamais le temps .
    J’aurais aimer s’avoir aussi j’ai l’intention de quitter l’entreprise car j’ai postuler dans une mairie pour la cantine mais comment je peux faire car çà peux être du jour au lendemain je suis obliger de démissionner et de faire un préavis merci

    • cfdtlidl dit :

      Bonjour Lol
      tu peux refuser les heures sup
      pour ton future job le mieux pour aller vite si tu es sure de ton nouveau job c’est la démission et le préavis tu le négocie avec le RVS pour ne pas le faire

  2. Melou dit :

    Bonjour,
    Mon conjoint est actuellement en période d’essai chez lidl pour un poste de responsable adjoint.
    Sa période d’essai devait prendre fin mais on lui prolonge de trois mois.
    Il ne fait que de la mise en rayon, de la caisse, mais rien à voir avec le poste pour lequel il a postulé (personne n’a le temps de le former).
    Il a son planning des fois le mercredi/jeudi pour la semaine suivante. Souvent, son planning est modifié la veille pour le lendemain. Il arrive même qu’il soit appelé le vendredi soir pour lui changer son planning et lieu de travail du lundi suivant.
    Aussi, il lui a été demandé à plusieurs reprises de débadger « pour éviter les anomalies » et de continuer à travailler (ce qu’il a fait malheureusement).
    Ce n’est pas trop vivable, et il souhaite mettre fin à sa période d’essai.
    Qu’est ce que vous nous conseillez ?
    Merci

    • cfdtlidl dit :

      Melou
      la situation que tu évoque est courante chez Lidl mais parfaitement inadmissible, je conseil à ton mari de prendre contact avec le DS CFDT de son secteur pour que celui ci intervienne le plus rapidement possible
      A savoir le lissage d’heure est passible de licenciement pour faute alors indique lui de ne plus continuer à travailler une foi débadgé !
      tiens nous au courant

  3. lou dit :

    Bonjour,
    Je suis chez lidl depuis maintenant 2 ans et en ce moment je me pose pleins de questions sur mon travail. En même temps on va dire que le chef magasin ainsi que le chef réseau ne m’aide pas. Je ne sais pas vers qui me tournée et j’ai peur des représailles. Plusieurs de mes collègues et moi même avons une boule au ventre lorsque nous allons au boulot à cause de notre chef magasin, toujours en train de nous mettre la pression, de nous faire des réflexions, des coup bas, des discutions dans notre dos, des promesses d’avenir qu’il ne tient pas… et j’en passe. Je ne trouve pas normal d’aller au boulot la peur au ventre, de pleurer en rentrant chez soi le soir car il a était odieux la journée. Mais puisqu’il est chef on a pas le droit de lui dire des choses, il ne nous écoute pas. Il ne fais aucune fermeture de la semaine mais cela est normal car c’est le chef mais le pire c’est que le chef réseau valide les plannings tels quel. C’est inadmissible en tant que chef magasin de commencer à 6h30 le matin et de finir tous les jours à 14h et en plus de n’avoir rien fais le matin et laisser toute la merde à la fille de l’après midi. Mais par contre quand c’est l’inverse, on se fais incendié car le travail est mal fais ou alors pas fais a sa façon. Il change les plannings parfois du jour au lendemain, a t’il le droit de faire sa? Nous sommes 3 à vouloir quitter ce lidl mais nous aimons ce que nous faisons donc je ne suis pas d’accord que ce soit aux employés de partir. Que me conseillez vous?

    • cfdtlidl dit :

      NON Biensure que non il n’a pas le droit
      chez Lidl les plannings doivent êtres établis 15 jours à l’avance soit la semaine en cours plus les deux semaines qui suivent, le mieux c’est de prendre en photo avec ton portable les plannings quand ils sont affichés comme ça tu as la preuve et si il doit y avoir une modification ton CM doit te demander si tu peux et à défaut il ne peux pas te modifier ton planning
      Si vous êtes plusieurs a vivre cette situation le mieux c’est d’en parlé avec le CM et le RVS si ils ne veulent rien savoir il faut faire un courrier au président du CHSCT avec copie au secrétaire et à l’inspection du travail concernant les dérives .
      A savoir un CM doit faire 3 ouvertures commerciale par semaine (8h30) et deux fermeture commerciale par semaine (20h) c’est au RVS et RVR de faire respecter cela
      tiens nous au courant et appel nous

      • lou dit :

        Merci d’avoir répondu aussi rapidement. C’est ce que je fais, je prends en photo les plannings avec mon portable mais le CM me dis toujours que je n’ai pas le droit en me donnant de fausses excuses. Si je ne suis pas prévenue des changements d’horaires est ce que j’ai le droit de refuser et dans ce cas quels sont les conséquences? On a essayé de parlé avec le CM mais il ne nous écoute pas et encore moins le RVS. Le CM fais bien les ouverture mais il n’a fais que 5 fermetures depuis décembre 2014. Ce que je ne comprends pas c’est que le RVS valide cela.

    • MARIE dit :

      BONJOUR . DIFFICILE LA VIE CHER LIDL .JE VIENS DE SIGNER MA RUPTURE CONVENTIONNELLE CAR AU BOUT DE 2 ANNES PASSER CHER EUX CELA N ETE PLUS POSSIBLE .J AIS EU 19 MOIS IL EST VRIA DIFFICILLE PAS DE CHEF MAG PLUS DE DR ET PAS DE CHEF CAISSIERE AUTANT VOUS DIRE QUE NOUS ETIONS LIVRER A NOUS MEMES MAIS ONT A TOUS TENU LE COUP AVEC NOTRE EQUIPES 7 PERSONNES POUR UN CHIFFRE DE 110000 EURO ET PUIS LE MAGASIN VETUSTE ONT DECIDE DE NOUS LE REFAIRE ET A L OUVERTURE ONT NOUS COLLE UNE CHEF MAG ET SES DEUX ADJOINT MANAGER DES DIABLES … ONT NOUS TRAITE COMMES DES BONS A RIEN ONT NOUS MENACES TOUS LES JOURS DES MUTATIONS NOUS TRAITES DE TOUS LES NOMS DEVANT LES CLIENTS EN NOUS DEMANDANS SI UN JOUR ONT SERA BON A QUELQUES CHOSES ELLE CHANGES LES PLANNING TOUS LES JOURS ET SI ONT REFUSES RESTER UN PEUX PLUS TOUS LES JOURS ET BIEN ONT NOUS MET D APRES MIDI
      …MOI JE SUIS PARTIE ET DEUX DE MES COLLEGUES VIENNENT DE DEMANDER LEURS FIN DE CONTRAT …DURANT LA BAS QUAND J Y ETE J AIS FAIT VENIR LES SINDYCATS PLUSIEURS FOIS MAIS SA NE CHANGE RIEN JE VIENS DE CONTACTER L INPECTION DE TRAVAILLE POUR QU IL VOIE SE QU ILS SE PASSE ET JE PORTERAIS PLAINTE POUR HARCEMENT CONTRE SES TROIS PERSONNES MON ANCIEN DR EST AU COURANT EST A VOULU M EN DISSUADER MAIS NON SES PERSONNES MON DETRUITE A L INTERIEUR DE MOI …AIDER MES COLLEGUES

  4. ASSSSS dit :

    bonjour , je suis un employé libre service, actuellement en arrêt maladie pour dépression depuis 1 mois et demi causé par du harcèlement moral au travail (critique, menace ,agression verbale ,insulte, annulation de pointage une feuille de correction faite après), j’ai fais 2 rendez vous avec le chef magasin sans résultat, un rendez vous avec le chef secteur pour expliquer la situation sans résultat aussi, j’ai envoyé 2 lettres à la direction, après un rendez vous avec le responsable de DRH et chef secteur, ils ont refusé un licenciement à l’amiable ,ils m’ont proposé d’aller voir le médecin de travail pour faire un licenciement pour inaptitude ou démissionné. Actuellement, j’ai lancé les démarches de licenciement pour inaptitude psychologique avec le médecin de travail.
    j’ai déjà effectué un rendez vous avec le délégué du personnel pour m’aider, j’ai trouvé qu’il n’est pas motivé …
    Maintenant, je veux aller au prudhomme pour harcèlement moral et le non respect d’obligation de visite médicale à l’embauche et le non respect de planning ,planning fait samedi pour lundi.
    Mon dossier prud’homal est constitué de
    -certificat de psychiatre
    -certificat médecin traitant
    -8 arrêt maladie depuis le 29 novembre 2014 jusqu’à aujourd’hui .
    -2 attestations de témoignage
    -feuille de correction de jour ou ils m’ont annulé mon badge
    -2 lettres envoyées à la DRH qui explique la situation.
    Comment trouvez vous mon dossier ?
    Est que possible d’avoir un syndicat qui peut m’aider et être avec moi en prudhomme ?

    • CCsudiste dit :

      Bonjour,
      as-tu pris contact avec un délégué du personnel CFDT de ta DR?
      c’est ce qu’il faut que tu fasses dans un 1° temps: le délégué prendra connaissance de ton dossier et t’aidera dans toutes tes démarches.
      tiens-nous au courant
      bon courage à toi

      • ASSSSS dit :

        oui j’ai contacté un délégué du personnel de ma DR depuis le début de l’histoire ,il ne veut pas m’aider ,il ne veut pas que je quitte lidl , il ne veut pas que je passe au prudhomme , vraiment je me sent il défend lidl
        sans commentaire j’ai jamais vu un délégué comme ça ..
        STP helpppppppppppppppp

        • grrrr dit :

          hello ! chez nous un enquete chsct est en cours … avec dp et tout et tout ; mais je doute que l’inspection du travail soit au courant ! j’ai meme l’inpression qu’on se fout de notre gueule ! et c’est de pire en pire …

          • grrrr dit :

            eh oui, c’est comme ca … malgrès que je sois syndiqué cfdt que tous le monde soit au courant il ne se passe rien ; je vais arreter ma cotisation parce que c’est honteux, et tout ce confirme lorsque je lis ici meme les réponses données par les représentants … je pense aussi qu’ils préfèrent enterrer les affaires bien proprement parcque pour négocier un départ amiable par ex ils sont la !! on peut compter sur eux et LA ! … OUI ca va vite … dsl mais c’est la VERITE

  5. bonny dit :

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je viens de découvrir votre blog.
    Votre site offre des articles uniques et accessibles relatifs à la santé au travail notamment. Je viens de lancer un site d’information à destination des salariés pour les aider à comprendre leurs droits et leurs devoirs au travail : http://www.coindusalarie.fr qui compte aujourd’hui 10 000 visiteurs uniques par jour.

    Je cherche à le faire connaitre en publiant des articles de fonds et uniques sur d’autres sites de qualité. Je souhaite notamment aider les salariés à mieux comprendre leurs droits et à les sensibiliser sur le thème du harcèlement moral au travail. Si vous trouvez le thème intéressant, accepteriez-vous que je publie sur votre site un article sur ce thème ?
    Je me tiens à votre disposition si vous avez la moindre question et vous souhaite une excellente journée.

    Cyrielle Bonny

  6. Marre dit :

    Bonjour,

    je voudrais des renseignements concernant la façon de contacter l’inspection du travail. J’ai peur que d’envoyer un courrier soit trop long et l’ambiance au travail et de plus en plus difficile. On a eu une nouvelle CM depuis bientôt 9 mois et tout a été chamboulé.

    Elle se dit procédurière mais fait pleins de choses illégales : reconstituer les produits, vendre les produits délotés en rabais, vendre tout ce qui est poissons, moules, crevettes, avec gencode différents car c’est interdit de le vendre en rabais, dont la date de péremption est du jour même à -50%, elle nous fait vendre des produits en rabais avec des gencode d’autres produits ce qui fausses l’inventaire… à partir de lundi on a une nouvelle chef caisse qui arrive (qui vient du même magasin qu’elle) et elle a changé les horaires d’une de mes collègues sans la prévenir pour pouvoir lui donner son mercredi de libre ainsi que tous les suivants (alors qu’elle disait qu’elle ne voulait donner le mercredi de libre à aucune CC car elle même est en libre.) On commence à travailler à 6h du matin au magasin, elle arrive bien avant et fini bien après ses horaires prévu en se dépointant à l’heure prévu. Exemple : ce samedi ses horaires étaient 6h-12h, elle s’est dépointée à 12h mais est restée à travailler jusqu’à 18h30!! ce qui fausse la productivité. Et ça c’est quotidien!! Certains ont des traitements de faveurs et d’autres galèrent.
    Ce qui nous a vraiment fait réagir et qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est que tous les sièges des caisses ont disparus (sauf un car une de nos collègues est enceinte), l’adjointe ainsi que la CM les avaient cachés car je cite « J’en ai marre de voir ces jeunes de 18 ans avachies en caisse ». C’est inadmissible!! Nous avons été obligé d’aller les récupérer nous même et nous les avons trouvé bien cachés ce qui est honteux!! tellement de choses sont à dire. Nous avons décidé de contester tout cela, ça ne peut plus continuer.

    Merci pour vos renseignements au sujet de comment contacter l’inspection du travail pour Lidl.

  7. Anonyme dit :

    BONJOUR

    je travaille chez lidl plus de 5 ans a ce jour
    je n’ai jamais eu de soucis jusqu’au jour ou j’ai commencer a tomber malade et tomber dans la dépression a cause de la pression exagerer
    on ma changer de magasin pour promesse d evolution je donne sans relache aujourd hui je me tape que des fermetures je me fait harceler sans cesse juska 4H DU MATIN j’ai annoncer que j etais enceinte tout le monde me tourner le dos mais rien a changer je taper de la palette je vien de faire une fausse couche j’ai décider de faire appel a l inspection du travaille et je me renseigne comment lancer une procédure si certain peuvent m aider merci

    • CFDT LIDL dit :

      appel nous
      tu es sur quelle direction régionale ?
      Ce que tu nous décrit est inadmissible et insupportable il existe une matrice de la femme enceinte et c’est une obligation chez Lidl de la respecter si ce n’est pas le cas le directeur régionale et ses subalternes devront en répondre devant la justice !
      Nous sommes vraiment touchés par ton témoignage

  8. RF LIDL dit :

    Bonjour,

    Je travaille chez LIDL depuis un peu plus d’un an, aujourd’hui en accident de travail, je vais à mon magasin pour récupérer les feuilles d’accidents et on me dit qu’ils n’en ont pas, qu’il faut que j’appelle la DR et que seul le RVS est autorisé à me fournir. L’employeur n’est pas censé avoir des exemplaires à porter de main ?

    Merci pour la réponse que vous me donnerez.

    • cfdtlidl dit :

      OUI tu as parfaitement raison et si ton entrepôt travail correctement ce qui ne semble pas être le cas tu aurais du recevoir en moins de 48h cette feuille à ton domicile néanmoins le service du perso peu l’envoyer en mail sur BO pour que tu puisse la récupéré appel les ou appel nous

  9. Marie dit :

    Bonjour,

    Je travaille chez Lidl depuis début avril en tant qu’étudiante. J’ai un CDI de 7heures semaines. Je suis arrivée le week end de Pâques donc plein de monde en magasin, et je n’ai pas réellement eu de visite du magasin de formation proprement dite. Pour ce qui est des vêtements de travail, j’ai du passer par l’adjointe pour que mes nouveaux polos soient commander. Lors de mon entretien on m’a dis que les horaires seraient alternes une semaine matin l’autre apres midi. Au début ce fut cela mais c’est de pire en pire. On m’appelle régulièrement pour me changer de poste … Je me prends également des réflexions lors de mes temps de pauses. J’ai 20 min et je fais mes 20 min, mais ça ne plait apparemment pas à certains de mes collègues. Je signe des feuilles qui sont antidatées. Je souhaiterai toucher mon treizième mois, et ensuite partir car ça me pèse beaucoup cette ambiance. Mais quelle est la durée du pré avis de démission ?
    Merci de votre réponse.

  10. CFDT LIDL dit :

    bonjour Marie
    Et oui ton témoignage malheureusement reflète assez bien les conditions de travail chez Lidl.
    Concernant tes pauses c’est un droit pour les plannings je te conseil de prendre en photo les planning affichés à S+2 et de ce fait d’avoir la preuve d’un changement …
    concernant le préavis pour un contrat étudiant il est contractuel de 15 jours mais si tu décide de ne plus venir il peut t’être dispensé
    bon courage

    • Marie dit :

      Le changement n’est pas forcément effectué sur les plannings …
      Et le 13eme mois tombe avec le salaire du mois de novembre ? Ou est ce qu’il est reversé plus tard ?
      Cordialement,

1 5 6 7 8

Laisser un commentaire