LA CFDT LIDL remet les pendules à l’heure

28 novembre 2013

 

Cher(e)s Collègues,

Tout d’abord, remettons les pendules à l’heure. La Cfdt, syndicat majoritaire chez LIDL, ne joue pas avec les salariés. Nous sommes trop concernés par ce qui se passe dans notre société pour ne pas nous inquiéter et nous battre chaque jour pour obtenir le meilleur pour tous les salariés.

C’est dans cette optique que nous avions demandé un bon d’achat pour les fêtes de fin d’année et la mise en place d’une prime d’intéressement, afin de pallier à la disparition de la participation aux bénéfices.

Pour la prime d’intéressement, les modalités de mise en place seront discutées lors des négociations, en début d’année 2014

Notre seconde demande, le bon d’achat, est mis en place tout de suite et si vous ne l’avez pas déjà reçu, cela ne saurait tarder.

Un bon d’achat, d’une valeur de 100€.

Bien sur, ces deux demandes ne règlent pas les conditions de travail déplorables que nous subissons dans les magasins et les entrepôts.

C’est pour cela que la Cfdt n’a pas signé l’accord proposé par la direction, suite aux deux réunions sur les conditions de travail. La Cfdt estime que ces propositions sont très loin de ce qui est demandé.

La Cfdt reste mobilisée pour améliorer nos conditions de travail et fera des revendications dans ce sens lors des négociations annuelles dès le 14 janvier 2014.

Contrairement à certaines organisations syndicales qui appellent à la grève en cette fin d’année, à la Cfdt nous espérons un moment de lucidité de la direction, afin que nos conditions de travail s’améliorent. Il faut que la direction entendent la souffrance de ses salariés.

Nous laissons une dernière chance à la direction avant de nous mobiliser pour améliorer nos conditions de travail pour toutes les catégories de personnel.

Salariés LIDL,

le moment venu, n’hésitez pas,

répondez à l’appel de la Cfdt

Christophe PIERRE

Délégué syndical central

06 26 49 31 61

le BULLETIN CFDT LIDL Novembre 2013

4 novembre 2013

La CFDT LIDL en bonnet rouge en Bretagne

le BULLETIN CFDT LIDL Novembre 2013 20131102_171334-225x30020131102_171143

les élus CFDT LIDL étaient ce samedi à Quimper pour dénoncer les problèmes que rencontre les paysan Bretons et la Bretagne «région qui s’est construite en se saignant» et où agriculture et industrie agroalimentaire sont indissociables !

C’est révolutionnaire. Parce que vers 1675, les paysans bretons s’étaient coiffés de couvre-chefs écarlates pour – également – protester contre une mesure fiscale du roi Soleil : le papier timbré, ancêtre de notre actuel timbre fiscal.

Trop,  c’est trop !

Voilà des mois que les organisations syndicales dénoncent une surcharge de travail globale dans l’entreprise.  La direction ne bronche pas, laissant les salariés se fatiguer, s’user. Certains salariés ne disent rien, d’autres craquent, sont en arrêt maladie, d’autres s’en vont, certains pleurent de fatigue physique et nerveuse.  Le constat que nous faisons est inquiétant ; même si pour certains les conditions de travail sont à peu près satisfaisantes (il faut quand même passer sa journée à courir!), pour d’autres, c’est l’enfer !

Alors que cherche la Gérance ? Quelle peut être sa stratégie ?

Nous sommes passés d’une phase de « remotivation des troupes » via le Zénith à Paris pour les Responsables de Magasin et la réunion des Responsables de Réseau à Lyon . Pour les uns, « vous êtes la clef de la réussite », et pour les autres, « on va changer votre organisation de travail ».

Résultat :
les Responsables de magasin doivent tout gérer et se débrouiller comme ils peuvent, et les RVS …doivent laisser les Responsables de magasin se débrouiller seuls ! A côté de ça, la société ne cesse de créer des postes de cadre pour tout et rien.
Dans le style
« autonomie du Responsable de Magasin », il y a une  phase : le statut Cadre !!!

Magnifique !
Comment cela va-t-il se traduire pour eux ? Ce sera comme avant mais avec plus de responsabilités, de travail, de pression et une facilité déconcertante pour  les mettre à la porte . Tenus par des objectifs ils seront corvéables à merci : remplacement des employés malades (caisse, mise en rayon, …), responsable juridiquement, congés payés en octobre, 50 ou 60 heures par semaine, etc.

Il y a aussi le changement de stratégie face à la concurrence. Pour résumé, Lidl a l’ambition de faire comme la distribution traditionnelle mais avec des indices de  productivité et des moyens issus du modèle «  Hard »  . On vous dira que la société met en place des
moyens, notamment techniques, pour facilité le travail des salariés et gagner du temps : vaste escroquerie ! Et on peut voir le résultat dans les magasins : logiciel planning illisible et contraignant, concept boulangerie façon « usine à gaz », RVS absents (ils se plaignaient de faire les pompiers, aujourd’hui c’est le CM qui doit jouer les sapeurs sans moyens), productivité qui fait fuir les nouveaux entrants (et même les anciens), objectifs économiques irréalisables, etc.

L’incidence :
comme d’habitude, plus vous êtes en bas de la hiérarchie, plusvous trinquez !

 Mobilisation Bretonne

beach-tour-cfdt-lidl-copier

 Suite au ras le bol des salariés, les Délégués Syndicaux de la Direction Régionale de Guingamp se sont mobilisés afin de sensibiliser les participants au Lidl Beach Tour sur les conditions de travail dans notre société.

 L’intersyndicale était composée de la CGT, la CFTC, La CFE-CGC et la CFDT. Des tracts ont été distribués aux passants. Cette  initiative n’a pas été vue d’un bon oeil par la direction mais elle avait le mérite de ne pas bloquer de magasin ou d’entrepôt. La gérance en visite n’a pas daigné s’arrêter afin d’établir un dialogue avec les délégués syndicaux : preuve du peu d’intérêt que la direction porte aux conditions de travail des salariés. Un échange avec les représentants du personnel aurait sans doute permit plusieurs choses :

  • montrer la volonté  de dialogue de la société Lidl,

  • trouver des solutions  aux conditions de travail désastreuses,

  • et éventuellement  prouver à l’ensemble des salariés que tout ce dont se vante la direction  est  le fruit d’une réelle volonté d’amélioration : charte de management, code de bonne conduite, valeurs de  l’entreprise, volonté de dialogue, respect des salariés, …

Que les salariés tirent seuls les conclusions qui s’imposent face à un tel mépris de la direction !

Cela ne peut que nous pousser à prévoir d’autres actions, moins « douces ».

 Siège Parisien

 Le nouveau siège se trouve à Rungis. Enfin, pas tout à fait ; on ne sait plusoù se trouve le vrai siège. Ru ngis ou Strasbourg ? A voir la taille des locaux à Rungis, on peut s’attendre à ce que le siège Strasbourgeois soit rangé aux oubliettes. Une partie des salariés
Strasbourg 
ont été mutés à Rungis, d’autres ont refusé et ont quitté la société, et les autres sont encore en Alsace…mais pour combien de temps ?

Pour ce nouveau siège, Lidl a vu les choses en grand : un bâtiment énorme, d’innombrables bureaux, salles de réunion (équipées d’écran tactiles), cuisines pour accueillir les fournisseurs, équipement pour dégustation à l’aveugle, salles de pause, salle de sport, douches. Il ne manque plus que sauna et hammam !

D’après un salarié du siège le loyer serait d’environ 100 000 € par mois, sans compter le coût des travaux. Si on voulait faire du mauvais esprit, ce qui n’est pas notre genre, on calculerait pour savoir combien d’heures de caissières cela pourrait faire en magasin…

Respect et loyauté

C’est écrit dans la charte : « on se sépare d’un collaborateur avec respect et loyauté ».

Encore du chemin à faire avant d’arriver à appliquer ces principes qui font jolis sur le papier !

Une caissière déclarée inapte suite à un accident de travail (elle ne peut plus se servir de son bras) était en attente de reclassement. Pendant cette période, Lidl devait la payer. Pour ne pas avoir à la payer sans travailler, la société a décidé de la mettre en congés
payés forcés ! Évidemment, puisqu’elle avait environ 40 jours de CP à prendre, et qu’il aurait fallu lui payer lors de son licenciement. Ni vu ni connu je t’embrouille !

Cette caissière se retrouve handicapée, on lui propose un poste à Strasbourg, évidemment c’est plus facile pour elle et ses enfants (elle habite à 900 km de là), elle perd son travail, et pour ne pas avoir à lui payer ses congés, on l’oblige à les prendre ! C’est donc ça
le Respect et la Loyauté ? Ah bon !

Les oeufs ? Durs !

Les producteurs d’oeufs de Bretagne s’étaient donné rendez-vous en août à la direction régionale de Guingamp. Au programme : jets d’oeufs, inscriptions sur les murs, déversement de centaines de kilos d’œufs devant la direction régionaleIl s’agissait pour
ces producteurs de dénoncer la pression imposée par les grandes enseignes sur les prix. En effet, les producteurs vendent leurs produits à perte, les banques ne suivent plus. Mais pourquoi ont-ils choisi Lidl ? Nous avons une charte qui prévoit : « nous sommes animés d’un esprit de partenariat et de loyauté envers nos partenaires » et plein de belles choses encore.

Moins cher !

En juillet, les 22 et 23, les pommes de terre étaient moins cher chez Lidl : ancien prix, 2,49 €, nouveau prix…heu, bin 2,49 € !

Les prix chez Lidl, c’est comme les conditions de travail : on te fait croire que ça va être mieux, et puis non, c’est pareil !

Décidément, il y a quelques erreurs dans notre charte, puisqu’elle prévoit :
« nous sommes aimables, respectueux et honnêtes envers nos clients ».  Et si on arrêtait de nous prendre pour ce que nous ne sommes pas ?

Statut cadre

La position de la CFDT est claire : pas d’accord ! En effet, comment avoir confiance sur l’application des modalités prévues dans l’accord quand on voit ce qui se passe ? Comment ne pas craindre des dérapages quand on constate le fossé qui existe entre
les discours de la direction et la réalité du terrain, entre les belles phrases de la charte et le peu de considération apportée aux salariés ?

Dans les conditions actuelles, signer un accord qui permettrait à certains chefs de magasin de passer cadre, ce serait les abandonner à leur triste sort, en plus, la majorité n’en veut pas.

Vis ma vie

Directeur régional, responsable administratif, responsable des ventes, responsable entrepôt, etc.. ont tenus un magasin, début septembre sur la DR de Rouen. Praxis Tag, c’est le nom de cette mise en situation.Mais comment se rendre compte des réalités de tous les jours, de ce que vit le personnel magasin en étant 8 ou 9 toute la journée, alors que sur ce magasin, il n’y a que 3 ou 4 salariés en même temps?

LA CFDT LIDL demande l’ouverture de négociations spécifiques au projet « Pole position »

28 octobre 2013

LA CFDT LIDL demande l'ouverture de négociations spécifiques au projet

La  CFDT LIDL
a co-signé, en intersyndicale, une lettre ouverte à M.FUCHS Gérant  Lidl France dénonçant
des  conditions de travail en magasins et en entrepôts
qui ne cessent de se détériorer depuis la mise en place du Projet  «  Pôle Position » afin d’obtenir
l’ouverture de négociations spécifiquessur ce sujet.

La CFDT LIDL

a formulé une demande officielle afin que soit étudiée, dès le début de l’année 2014, pour l’ensemble des salariés, la
possibilité d’une mise en place de
l’intéressement
pour une durée de 3 ans afin de compenser au mieux le manque de participation aux résultats que nous subissons.

D’autre  part, La  CFDT LIDL  a sollicité auprès de la gérance un effort exceptionnel sous forme
d’un
« bon  d’achat Lidl »  d’un montant de 150 € pour tous les salariés ayant 6 mois  d’ancienneté a fin novembre 2013 à l’occasion des fêtes de
fin d’année.

La  CFDT,
toujours à vos côtés, attend une réponse positive de la  direction.

Contact Lidl France

Christophe PIERRE Délégué Syndical
Central au
06.26.49.31.61

ou

Bernard VANDEMEULEBROUCKE Délégué

Syndical National au 06 67 34 96 00

Courrier intersyndical envoyé à Monsieur FUCHS gerant LIDL FRANCE

28 octobre 2013

Courrier intersyndical envoyé à Monsieur FUCHS gerant LIDL FRANCE lettre-gerance-11lettre-gerance.21Ci joint la lettre envoyée à notre gérant pour dénoncer

nos conditions de travail !

 

Nous constatons une dégradation constante des conditions de travail de chaque salarié de l’entreprise qui se traduit par:

  • une surcharge de travail
  • des cadences infernales et irréalisables
  • des pressions de tout ordres avec une hiérarchie terrorisée par en haut qui terrorise par en bas
  • un sentiment de travail bâclé, des magasins moins bien tenue qu’avant, des entrepôt qui multiplies les AT …
  • un management totalement archaïque et sans repère
  • un irrespect total des accords salariaux et du droit social, un mal être au travail d’un très grand nombre de salariés
  • un épuisement physique et moral de tous  à tout les niveaux
  • un mépris et un manque de respect  des principes fondamentaux de l’entreprise
  • L’ouverture des fériés et des dimanches est la goutte qui fait débordé le vase
  • Beaucoup souhaite partir dégouté et usé par ce management à la hussarde …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

APPEL A LA GREVE DE LA CFDT LIDL pour le 1 er novembre, le travail des dimanches et la dégradation des conditions de travail.

15 octobre 2013

 APPEL A LA GREVE DE LA CFDT LIDL pour le 1 er novembre, le travail des dimanches et la dégradation des conditions de travail. lidl-supermarche-2013-pole-position

Nous relayons ici l’appel de notre

 collègue Christophe Thomas sur

 son entrepôt et magasins de

Montceau les mines qui ouvre

la  voie pour les autres sites en

France, Guingan à déjà pris la 

même position 

 

Pour info nous ne nous opposons pas au travail des volontaires le 1er novembre mais tenons à leur rappeler que les heures effectuées seront
majorées à 25 %, soit pour un salaire horaire de base de 12€ brut, ils ne gagneront que 3 € brut supplémentaires de l’heure

Bien maigre consolation quant au respect de nos chers disparus et de la perte d’un acquis social.

La CFDT vous appelle à la grève le 1er novembre pour garantir aux volontaires désignés d’office d’avoir un recours afin de faire respecter leurs choix et leurs convictions. En effet, si vous ne vous déclarez pas en grève et que vous ne vous présentez pas à votre poste de travail, vous serez accusé d’absence injustifiée.

En vous déclarant en grève, certes vous ne serez pas payé de vos heures mais en aucune façon la Direction pourra vous chercher des ennuis.

La seule obligation pour vous déclarer en grève est de prévenir votre employeur. De façon à éviter toute pression, nous demandons aux grévistes de contacter votre délégué CFDT en lui indiquant votre nom, votre lieu de travail ainsi que votre matricule.

Celui ci se chargera de prévenir l’employeur de votre statut au moment opportun.

Sur les modalités des rassemblements des grévistes, veuillez contacter votre délégué CFDT  qui vous informera de leur mise en place.

Le 1er novembre, aucun salarié ne doit subir un volontariat contraint.

Nous à la CFDT sommes contre cette politique du chiffre « pole position » la société prend un virage que nous jugeons dangereux et contre productif. Plus de stress plus d’accident du travail, plus de troubles musculo-squelettiques …

Nous ne sommes pas des vat en guerre mais le contexte interne chez Lidl n’est plus supportable et il faut le faire savoir à nos dirigeant qui sont déconnecter de la réalité du travail et des conditions de travail !

C’est ensemble que nous pouvons faire reculer cette situation « pole position » qui nous conduit tous à court terme à « pole emplois » ! 

Appelez nous !!

25 septembre 2013
Appelez nous !! management1
Pole position LIDL

Pole position et l’évolution des chefs de magasins, la CFDT vous informe et dénonce se qui se cache derrière !

25 juin 2013

 Pole position et l'évolution des chefs de magasins, la CFDT vous informe et dénonce se qui se cache derrière ! lidl-recrute-bd-300x224

Vous trouverez dans ce post les questions que vous vous posés concernant les nouveaux niveaux de rémunérations des chefs de magasin Lidl à compté du 01 Juillet 2013.

Soit 3 niveaux de formations

CM niveau 5 statut agent de maîtrise de 2600 à 2900€ mensuel sans chiffre d’affaire mini

CM niveau 6 statut agent de maîtrise de 3100 à 3400€ mensuel pour un CA de + de 5 million €

CM niveau 7 statut Cadre de 3600 à 4000€ mensuel pour un CA de + de 7,5 million €  responsable du droit du travail, responsable hygiène et sécurité sur son magasin, responsable du droit commercial et de la consommation.

 A partir du 1 juillet 2013 tout les chef de magasin seront pas défaut niveau 5, il leur appartient ensuite de faire une demande écrite afin de passer niveau 6 sur un magasin qui réalise un CA de plus de 5 millions d’€.

Chaque candidat sera évalué en DR par une commission d’évaluation (composé de 1RVR,1 RFD,1 RVS) il y aura une épreuve écrite composé de math et de logique et une épreuve de mise en situation.

Il en sera de même pour le passage de niveau 6 à niveau 7 avec des épreuves plus complexe et la présence d’une personne du siège social pour validation.

vous trouverez ci joint les descriptif de poste

-niveau 5

-niveau 6

-niveau 7

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser ici

Vos équipes CFDT présente sur le terrain.

 

Ifichier pdf Descriptif de poste cdm niveau 5

 

fichier pdf Descriptif de poste cdm niveau 6

 

fichier pdf Descriptif de poste directeur de magsin niveau 7

 

Pour les adjoints manager, le processus est le même. Appel à  candidature et évaluation en DR. L’évaluation comportera des épreuves écrites  (calcul et français) et des mises en situation.
Pour les employées  commerciales, elles seront promues directement adjoint manager, sans passer par  les évaluations.
Le descriptif de poste adjoint manager sera remis lors du CE  de juillet. L’adjoint manager aura les mêmes prérogatives que l’adjoint  42h.

Pour les adjoints 42h, trois solutions:
- Ils restent  adjoint
- Ils peuvent demander à passer adjoint manager
- Ils évoluent  chef de magasin

Nous sommes pas vraiment convaincu que pour les chefs de magasin ses trois niveaux soient une avancée sociale, surtout pour le niveau 7 ou chaque directeur de magasin sera amené à faire un très grand nombre d’heure de travail par semaine du fait de son statut cadre.

Nous attendons vos réactions

 

Pole position et le Lissage d’heures chez Lidl véritable fléau sociale !

27 mai 2013

 

Pole position et le Lissage d'heures chez Lidl véritable fléau sociale !  c1l3z5hf-300x225

Depuis le début de l’année 2013 et la mise en place du projet « Pole Position »  certaines dérives qui existaient déjà ont tendance à s’agraver. C’est le cas du lissage d’heure chez Lidl.

définition du lissage d’heure chez LIDL :

Le lissage d’heure Lidl est le fait de travaillé en dehors de son planning sans ce pointé. Le salarié qui effectue du lissage d’heure offre à Lidl des heures de travail bénévoles et dissimulés dans le but de finir son travail, d’avoir la paix, d’être bien vu …etc

Ces débordements et des manquements au code du travail se pratiquent de plus en plus dans notre société.

C’est pourquoi notre syndicat a décidé de frapper un grand coup !

Un courrier de notre syndicat va être envoyé au ministère du travail et de l’industrie dénonçant cette pratique qui ne semble pas gêner nos managers. En parallèle nous enverrons également un courrier à chaque Direccte en département.

Le lissage d’heure peux donner lieu à de très lourde condamnation pour l’entreprise si nous arrivons à le prouver et il peux aussi coûter très cher aux salariés qui l’utilisent car Lidl peux les licencier pour faute. (ce qu’ils n’hésiteront pas à faire si ils se sentent coincés juridiquement par une constatation ou autre)

Aujourd’hui dans nos magasins certains responsables hiérarchiques n’hésite pas à exercer des  représailles sur ceux et celles qui ne s’impliquent pas pas au-delà de leurs heures légales de travail.

Aujourd’hui les objectifs de « Pole Position » conduisent les managers à devoir procéder à des heures dissimulées afin d’atteindre les objectifs irréalistes fixés par la hiérarchie et cela ne peux continuer ainsi.

Signalez nous tout manquement ici ou par téléphone sur le terrain, nous allons redoubler de vigilance afin de mettre un frein à cette pratique néfaste et toxique.

tenez nous au courant

382052_127582604064580_901763379_n-300x300

 

 

Convention des managers LIDL LYON les 15 et 16 mai 2013

21 mai 2013

Convention des managers LIDL LYON les 15 et 16 mai 2013 0009-nico-fuchs-lubrifiants

 

La semaine dernière avait lieu pour tout nos responsables de réseaux une grand messe sur Lyon

Il en ressort que nos chers réseaux vont devenir des chefs des ventes de secteurs et nos chers responsables des ventes des chefs des ventes Régionaux, mais bon cela n’est qu’un point de détail, cette grande réunion avait pour but surtout de fixer les nouvelles orientations de « Pole position »

« Une révolution » c’est en ces termes que nos cadres préférés ont qualifié le projet qu’il leurs à été présenté.

Le Lidl du futur passera par une plus grande autonomie du chef de magasin qui prendra en charge la quasi-totalité des responsabilités sur son magasin.

Nos chefs des ventes secteur vont avoir une belle tablette Ipad, avec des fonctionnalités intranet renforcé .

Nos Directeur régionaux ont été obligé de signer une charte indiquant que désormais l’entrepôt doit se tenir au service des magasins et pas l’inverse …

En fait nos feu responsables de réseaux ont du souci à ce faire et on risque d’en voir un certains nombre partir aux oubliettes de pole emplois car trop nombreux aux vus des nouvelles charges de travail.

Nous avons surtout à être très vigilant sur la mise en place de ce nouveau fonctionnement !!

Si vous avez des infos supplémentaires n’hésitez pas à les publier ici

Salaire des responsables de réseaux La CFDT LIDL vous informe !

12 avril 2013

Salaire des responsables de réseaux La CFDT LIDL vous informe ! imagescal28lqt1

 

Nous avons ici et sur le terrain pas un jour sans que vous nous demandiez ce que les responsables de réseaux ont obtenus lors de ces NAO face aux augmentations de salaires des chefs de magasin .

nous avons donc décidé de vous donner certaines informations afin de couper court à tout et n’importe quoi !

A savoir les cadres sont évalués hors NAO générale

Les responsables de reseaux vont passé à 3300e par mois sans prime durant leur formation soit environs 6 mois puis a la prise de secteur après avoir été validés leur salaire 3300 est maintenu avec une prime de  500 € puis  apres un an d’ancienneté ils passent  a 3600 €  toujours avec la prime à 500 € et ainsi de suite jusqu’au plus haut niveau (niveau 4) qui est à 4000 € mensuel plus la prime de 500 € quel que soit le nombre de magasin.

En parallèle leur avantage en nature qu’est la belle Audi A4 avant 2,0 TDI passe sur le pack au dessus (quelques options de confort en plus)

Ils ont aussi le bénéfice de leurs forfait repas avec une compensation spéciale pour les cadres détachés de la vente.

Vous avez ainsi les informations

 

1...45678...18